Le syllabaire suméro-akkadien

Le syllabaire suméro-akkadien est l’ensemble des particules sumériennes et akkadiennes. En utilisant ces particules, il est possible de retrouver un nouveau sens à des mots anciens dans quasi toutes les langues du monde. Ci-dessous vous découvrirez les intérêts de ce syllabaire et une liste de traductions du nom de dieux ou de mots en rapport avec les mythologies. En appliquant ce principe, on peut par exemple décomposer les mots hébreux avec les particules égyptiennes.

- Abzu : terme sumérien qui caractérise le palais d’Enki.

AB-ZU = le trou de la connaissance, la sagesse du père

- Adam : nom de l’homme créé par dieu dans la bible

ÁDAM = animal en sumérien

- Adama : ancêtre humain chez les Dogons du Mali

Á-DAMÁ (décomposition en dogon) = celui qui saisit la houe

- Athéna : déesse grecque de l’amour et de la guerre

AT-EN-A = le cri du seigneur père

ÁD-EN-A = l’envoyée du seigneur-père

ÁD-EN-A = celle du cadavre du seigneur-père

- Agni : dieu du feu dans l’hindouisme

AG (ou AK)- NÍ = qui impose la crainte ou qui place la puissance

- Asar : autre nom d’Osiris

AŠ-ÁR = l’unique glorifié

- Bhrama : dieu créateur de l’hindouisme

BARA2-ÁH-MA = le souverain à la force qui établit ou le trône à la force qui place

- Christ : Nom donné à Jésus dans la Bible (kristos en grec)

KIR-IŠ-TUŠ = le fils qui réside dans les étoiles ou poisson des étoiles de la vie

- Diğir ou Dinğir : déesse en sumérien

DIN-GIR = les vaches des temps intermédiaires de la vie

DIN-GIR11 =  les habiles de la vie

DIN-GIR15 = les nobles de la vie

- Duat : monde souterrain dans la mythologie égyptienne

DU6-AT = la caverne ou le monticule des ancêtres

- Dukug : seule origine référencée dans les textes anciens pour les Anunnaki

DU6-KUG = la butte brillante ou le monticule sacré

- Éa : nom akkadien d’Enki

É-A = celui au temple de l’eau

- Elohim : un des noms de Dieu dans l’ancien testament

EL-Ù-HI-IM = les puissants élevés qui ont mélangés l’argile

- Eridu : ville sacrée du dieu Enki

ERI4-DU10 = ville du contentement

- Guanna : nom de la constellation des Hyades (qui a la forme de cornes de taureau)

GU4-AN-NA8 = taureau qui irrigue le ciel

- Gugalanna : mari de la déesse Ereshkigal, la reine des enfers dans le mythe de la descente de Ninanna aux enfers

GU4-GAL-ANNA = le grand taureau céleste

- Harsiesis : autre nom d’Horus

HAR-SÌ-ESIŠ (ou ISIŠ) = le petit qui avance rapidement et qui est la cause des lamentations

HAR-SI-ESIŠ (ou ISIŠ) = la jeune lumière d’isis

HAR-SI4-ESIŠ (ou ISIŠ) = le petit rouge de colère d’Isis

- Hespérides : déesses grecques que l’on situe dans un jardin sacré (connues pour « les pommes d’or du jardin des Héspérides »)

EŠ-PE(ou PI)-RID(ou PISAN2) = les nombreuses aux corbeilles et paniers

- Hoama : arbre du monde en Iran

HU-AMA = la mère oiseau

- Imdugud : adversaire des Annuna et représenté sous l’aspect d’un aigle à tête de lion

IM-DUGUD = tempête élevée ou sang noble

- Kiskanu : arbre noir d’Enki localisé dans dans l’Abzu (monde souterrain aquatique) à Eridu dans la mythologie mésopotamienne

KIŠ-KAN-U = porter l’ensemble du monde ou enfanter la totalité (du monde)

- Kohkyangwuhti : divinité féminine des Hopi

KÙ-KI-AN-GU7-ÚH-TI = la sainte du ciel et de la terre, nourrice à la salive vivifiante

- Kundalini : terme sanskrit qui définit une puissante énergie qui se trouverait logée dans l’os sacrum.

KUN4-DA-LI-NI = la puissante échelle qui enflamme le corps

- Kúŝubhá’aka : cunnilingus du kamasoutra

KÚ-ŠUB6-HÁ-AKA = lécher et avaler à foison

- Laboro : désigne dieu pour les Dogons du Mali

LÁ-BURU14 = celui qui met en place les moissons

LÁ-BURU3 = celui qui met en place les arbres fruitiers (ou les mines)

- Mulmul : nom donné à la constellation des Pléiades en sumérien

MUL-MUL = la constellation des constellations

- Murub : organes génitaux féminins, vulve, attrait sexuel, femme en Mésopotamie

MUR-UB = le trou qui habille, le sexe qui apporte et qui habille

MU-UR-UB = le trou des femmes qui innonde

- Ninkharsaĝ : autre nom de la divinité Ninmah en Mésopotamie

NIN-HARSAĞ = prêtresse de la montagne

- Ninurta : dieu sumérien solaire et guerrier fils d’Enlil

NIN-URTA = le seigneur de la terre

NIN-UR5-TA = le seigneur achevé par les reins

- Nornes : déesses vivant au pied de l’Yggdrasil

NU-ÚR-NÈ = les représentantes du puissant giron

- Raiaŝ : menstrues en sanskrit

RA-I-AŠ5 = l’écoulement qui germe de l’araignée

RA-I-AŠ = l’écoulement qui germe de l’unique

- Sağğiga : terme sumérien qui fait référence aux premiers êtres humains

SAĞ-ĞI6-GA = les hommes (ou esclaves) noirs

- Santa : Sainte en espagnol

ŠAN-TÁ = la reine du pouvoir

ŠAN-TA4 = la reine de l’homme

- Serkit : une des 4 grandes déesses qui protège le corps d’Osiris mort

ŠER-KI-IT ou ŠIR-KI-IT = lumière mensuelle ou lumière de chaque lune

- Seker : maison où fut placé le corps d’Osiris ancien égyptien

SE-KE-ÉR = la lumière du lieu des lamentations

- Setes : dieu opposé à Osiris

ŠÈ-TEŠ = comme la honte

- Sukomoros : nom du sycomore en grec

SUKU5-MÚR-ÚŠ = les hanches qui distribuent le sang

SUKU5-MURUB-ÚŠ = femme ou vulve qui distribue le sang

SI-KÚ-MÚR-ÚŠ = la sainte fente qui se vêtit du sang

- Surtur : démon de la mythologie nordique

SUR8-TUR = détruire et mettre en pièce

- Téol : divinité-arbre créatrice chez les Indiens Hopi

TÈ-UL = la lumière qui brille, la lumière de l’étoile

TE4-UL = la fleur brûlante

- Tiamat ou Tiamata : Déesse mésopotamienne qui personnifie les eaux salées de l’océan

TI-AM-ÀT = mère créatrice de la vie

- Unir : ziggourat en sumérien

U6-NIR = le regard élevé, le regard qui culmine

- Udumbara : nom du figuier en Inde

UD-UM-BAR-A =  l’éclatante sage femme qui distribue l’eau

- Umaï : déesse-mère turque

UM-A-I = la sage femme qui maîtrise le fluide séminal

- Urmah : nom du lion en sumérien

UR-MAH = grand guerrier

- Uzug : qualifie une femme qui a ses menstrues, une personne exclue de la société en sumérien

Ú-ZUG4 = nourriture impure, nourriture interdite

- Yggdrasil : arbre sacré dans la mythologie nordique et scandinave

ÍG-RÁ-SIL5 = ce qui arrose et apporte la béatitude

- Zoé : fille de la déesse grecque Sophia

ZU-È = qui est sortie de la sagesse

Source principale :

Anton Parks dans « Les Chroniques du Girku ».

4 commentaires

  1. joelle bare-lesvenNo Gravatar dit :

    cela fais quelques temps déjà, que j’ai connaissance de ces similitudes! dans un doc archéologique, sur planète, un linguiste, nous décrivais la , transcription des écrits sumériens, et nous disais qu’il avait réussit a déchiffrer cette langue ancienne en y trouvant sur des tablettes, le mot WATER,(eau) en anglais!! lorsque l’on sais que les mots de bases des langues sont les même, tel ( pain ,eau, foyer,papa, maman, etc,nous ne pouvons que nous rendre a l’évidence d’une sorte de langue UNE; bien a vous et merci de vos travaux!!

  2. Christian BitardNo Gravatar dit :

    L’article est intéressant, mais le titre est trompeur puisqu’on ne trouve ici nulle trace du syllabaire autre que des mots formés au moyen dudit syllabaire.

  3. MythesreligionsNo Gravatar dit :

    Bonjour Christian Bitard,

    merci pour votre remarque. Il est en effet important de préciser deux ouvrages de référence pour celui qui s’intéresse au syllabaire suméro-akkadien.

    D’une part pour les particules akkadiennes :
    - LABAT R. & MALBRAN-LABAT F., Manuel d’épigraphie akkadienne (Signes, Syllabaire, Idéogrammes). Librairie Orientaliste Paul Geuthner, Paris.

    Et d’autre part pour les particules sumériennes :
    - HALLORAN J. A. Sumerian Lexicon. http://www.sumerian.org/sumerlex.htm (document pdf téléchargeable en ligne gratuitement)

    Bien à vous,

    Mickael l’admin de mythes-religions.com

  4. WijngaardsNo Gravatar dit :

    Jusqu’aujourd’hui j’avais pensé que le mot AB-ZU donne la profondeurs des mers et devient Abysse en grec.
    Voir le chapitre de Janus Ouannes .
    Pouvez vous m’éclairer y-a-t il eu un changement de symbolique avec la résidence de enlil et ouannes?

Laisser un commentaire